Fatherdamien jpeg Le Père Damien (né Joseph de Veuster le 3 janvier 1840 à Tremelo en Flandre (Belgique) et décédé le 15 avril 1889 à Molokai (Hawaii) de la lèpre) était un membre de la Congrégation des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie (dite de Picpus), un ordre missionnaire fondé par Pierre Coudrin et Henriette Aymer de la Chevalerie en 1800.
Le 4 juin 1995, il est béatifié par le Pape Jean-Paul II tandis que le 3 juillet 2008, le Vatican a annoncé que le Père Damien serait canonisé au cours de l'année 2009 par Benoit XVI.

 Père Damien est connu pour son travail de missionnaire dans le Pacifique auprès des lèpreux placés en quarantaine par les gouvernement locaux sur l'ile de Molokai à Hawaï. Dans son dévouement, il contracta cette maladie en novembre 1884. Malgré ses souffrances physiques, il poursuivit son travail de missionnaire jusqu'en 1889, année de sa mort. Il est considéré pour cette raison comme un "martyr de la charité". Pour la communauté chrétienne, le Père Damien est le Patron spirituel des sidéens et des lèpreux. Il est fêté localement par les hawaiens le 15 avril, mais depuis sa béatification, le jour officiel de sa fête est le 10 mai.

 Le père Damien est né sous le nom de Joseph de Veuster le 3 janvier 1840 à Tremelo dans la région des Flandres en Belgique. Il est le septième enfant de Frans de Veuster, un marchant de maïs, et de Cato Wouters. Il entreprit sa scolarité à Braine-le-Comte avant d'entrer en 1858, à 18 ans, dans la Congrégation des Sacrés-Cœurs de Picpus, un ordre missionnaire chrétien. Il ne commence cependant son noviciat qu'un an après, en février 1859, et prend pour nom "Damien" en référence à Saint Damien. Il suivit ainsi les pas de son frère, mais ce dernier ne put malheureusement pas réaliser son rêve : partir à l'autre bout du monde et vivre une vie entière de missionnaire chrétien. Damien prit dès lors sa place. 

 L'oeuvre de sa vie commence. Le 19 mars 1864, à 24 ans, il débarque à Honolulu comme missionnaire chrétien. Il est ordonné prêtre peu de temps après son arrivée, le 21 mai de la même année. Dès lors, il se lance dans la dure vie de « prêtre-missionnaire » sur l’île de Hawaii. Pour freiner la propagation de la lèpre, le gouvernement décide, en 1866, de déporter à Molokai, une île voisine, tous ceux qui sont atteints de ce mal alors incurable. Leur sort préoccupe toute la mission et, le 10 mai 1873, Damien est le premier à partir. Il restera définitivement à Molokaï, humble parmi les humbles. Dans cet enfer, il devient le consolateur des lépreux, leur pasteur, le médecin des âmes et des corps. Il ne fait pas de distinction de race ou de religion. Il partage leur vie et peu à peu, il construit une vraie communauté avec une église, des chemins, un hôpital, une école, un orphelinat.

Stdamien 05

10450175 296747883840007 4994083358710026596 n
 En novembre 1884, il constate qu'il est à son tour atteint de la lèpre. Avec quatre collaborateurs, il continue d'assumer sa mission jusqu'à 2 semaines avant sa mort, le 15 avril 1889, à Kalaupapa sur l'ile de Molokai, Hawaii à l'âge de 49 ans.
Son corps est rapatrié en Belgique par le Mercator en 1936, et termine son long périple à Louvain.

Le 4 juin 1995, il est béatifié par le Pape Jean-Paul II. Après cette cérémonie une relique (main droite) du père Damien a été transferée à Molokaï et y a été enterrée le 22 juillet 1995 à Kalawao. Le 3 juillet 2008, il a été annoncé que la Congrégation pour la Cause des Saints, puis le Pape Benoît XVI ont approuvé la canonisation du père Damien, qui devrait avoir lieu prochainement. Il deviendra sans doute Saint Damien de Molokaï.

 La nouvelle a été transmise au cardinal et primat de Belgique Godfried Danneels.[1]. Lors du Consistoire du 21 février 2009, Benoît XVI a annoncé la date de la Canonisation: Dimanche 11 octobre 2009. Avec Damien de Veuster, seront canonisés: une française, Jeanne Jugan (1792-1879), fondatrice des Petites soeurs des pauvres, Zygmunt Szczesny Felinski (1822-1895), archevêque polonais, et, deux religieux espagnols: le dominicain Francisco Coll y Guitart (1812-1875) et le frère trappiste Rafael Arnaiz Baron (1911-1938). Action Damien vit le jour en 1964. Cette Organisation non gouvernementale belge lutte contre la lèpre et la tuberculose dans 16 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine, en travaillant presqu'exclusivement avec du personnel local. Elle finance aussi des recherches scientifiques. Plus de la moitié de ses besoins sont couverts par la population belge, notamment par la vente de marqueurs lors de la campagne annuelle du dernier week-end de janvier.

 L'association Damien de Molokaï a été créée par de jeunes étudiants en 1993 à Paris. Son action est inspirée de trois aspects de la vie du Bienheureux Damien : son travail auprès des marginaux, sa détermination à ce que chaque homme et chaque femme puisse trouver son épanouissement personnel, et enfin son respect des différences.

 

1263307129809.jpg

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site