La validité de mon ordination sacerdotale

 

Monseigneur John MATTHEW COOPER qui consacra à son tour le 31 Janvier 1954,

Monseigneur Charles BREARLEY qui à titre d'Archevêque Primat de la Sainte Eglise Vieille Catholique d'Angleterre, consacra le 1er Juin 1971 à Bruxelles,

Monseigneur Aimé BAUSIER, au titre d'Evêque Primat de la Petite Eglise Apostolique, qui à son tour consacra le 24 Mai 1979,

Monseigneur Christian VESTRAET, Archevêque Primat, 14e Père spirituel des communautés de la Petite Eglise Apostolique Vieille Catholique.

Diplome pretre rudy 001

J'ai reçu l'ordination sacerdotale par l'imposition des mains et le don de l'Esprit Saint , pour le service du Christ et des hommes de Mgr Christian Vestraet  , Evêque titulaire de Thérouanne Archevêque Primat au Titre de 14éme  Père spirituel de la Petite Eglise Apostolique Vieille Catholique .

 Le samedi 2 février 2013 en notre Résidence Primatiale à Wavre .

 

 

Le prêtre est avant tout un passionné de Dieu et des hommes.

 

Passionné de Dieu, car il a fait l’expérience personnelle de l’amour du Christ pour lui et souhaite la partager aux hommes. Il a découvert que Jésus est bel et bien vivant dans sa vie, aujourd’hui. Il est le Fils de Dieu fait homme, venu sur nos chemins, pour dire l’amour de son Père pour le monde. Aujourd’hui, l’homme appelé par Dieu à prendre part au sacerdoce du Christ, n’est pas meilleur que les autres. Il a toute sa vie pour approfondir le mystère de sa vocation. Bref, le prêtre soutenu par ses frères et ses sœurs dans la foi, se met en route chaque jour à la suite de Jésus-Christ, qui a donné sa vie pour que nous ayons la vie éternelle.

 Passionné de Dieu, le prêtre est passionné des hommes. Comme prêtre, il continue d’appartenir à un peuple, une culture, une histoire. Le prêtre comprend et rejoint les hommes de son temps. "Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi [ceux] des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur." (Concile Vatican II, Constitution sur l’Eglise dans le monde de ce temps,

Sans titre 1

 

Le prêtre vit au cœur du monde sans vivre comme le monde, car il appartient à Dieu pour continuer la mission du Christ Sauveur et Miséricordieux pour les pécheurs. Etre passionné des hommes, cela signifie vouloir leur bonheur, leur paix, leur joie, non seulement pour la vie sur cette terre, mais pour la vie éternelle donnée par le Christ. Cette mission fait de lui un pasteur, à l’image du Christ, qui mène les brebis qui lui sont confiées, vers le Ciel, la maison du Père. Il connaît ses brebis, les conduit, prend soin d’elles, les nourrit ... Il va chercher la brebis perdue et il est prêt à donner sa vie pour elle.

Benediction

 Le prêtre est un homme donné par amour et pour le service. Il ressemble au Christ Tête du Corps son Eglise, c’est-à-dire qu’il est ordonné pour le service de l’Eglise. Son autorité dans la hiérarchie de l’Eglise est celle du serviteur : une autorité d’amour et de service : "Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous." (Marc 9, 35) nous dit Jésus. Au cours de son dernier repas avec ses disciples, le Christ nous donne aussi l’exemple du lavement des pieds. Le Christ est le premier à se donner pour nous entraîner à sa suite. A la suite du Christ serviteur, le prêtre est le premier à se donner pour que tous puissent se donner avec lui, à Dieu. En ce sens, le prêtre est un homme donné aux autres et à Dieu.

9445447-un-pretre-catholique-en-priant-sur-un-fond-blanc.jpg

Donné, c’est-à-dire appartenant au Christ, il peut à son tour le donner au monde. Comment ? Il donne Jésus au travers des sacrements, où il agit au nom du Christ, en la personne du Christ. Il donne Jésus quand il annonce sa Parole, quand il rend visite aux personnes souffrantes, aux plus pauvres. Mais on ne peut donner que ce qu’on a reçu. Le prêtre vit de cette intimité avec Jésus, dans une relation de cœur à cœur, qu’il trouve dans la prière, dans la célébration de l’Eucharistie, et aussi dans la confession, dans laquelle il se reconnaît pécheur, limité, et où il accueille pour lui la miséricorde du Seigneur.

 

messe.jpg

Enfin, dans le prêtre ordonné par l’Eglise pour les hommes, c’est Jésus qui se donne et qui donne en lui. Le prêtre n’imite pas le Christ, mais par grâce, il devient un autre Christ. Dans tout ce qu’il est et dans tout ce qu’il fait, le Christ est présent. Il est "avec lui, par lui et en lui", pour répandre l’amour de Dieu qui sauve le monde.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site